Hits: 109

Lire 2 Rois 19.1-19

Vers la maison de l’Éternel (1, 14).

Chaque fois qu’Ézéchias est menacé, il a toujours pris le chemin de la maison de Dieu. Quel bel exemple ! Il nous montre que la vraie sécurité n’est qu’en Dieu (cf. Ps. 141. 8).

L’homme de Dieu impliqué (2-9).

Rares sont les hommes politiques qui consultent les hommes de Dieu en temps de crise. Ézéchias fait intervenir le prophète Ésaïe (2), lui fait voir que leur Dieu a été insulté (4) et sollicite son intercession. La prière des autres, surtout des ministres de Dieu, dans n’importe quelle situation, est utile (2 Chr. 20. 20). Les paroles prononcées par le prophète Ésaïe (6-7) vont avoir leur effet dans la demande du roi Ézéchias (8). Dieu fait détourner l’attention du roi d’Assyrie de son peuple (9).

Nouvelles menaces (10-13).

L’ennemi veut provoquer la peur pour bien opérer. Sennachérib/Sanchérib, avec ses exploits (11-13), cherche stratégiquement à détourner la confiance du peuple de Dieu. Satan agit de la même manière aujourd’hui : ne cédons jamais à ses intimidations ou insinuations.

La prière d’Ézéchias (15-19).

Ézéchias ne demande pas seulement la prière du prophète, il est lui-même un homme de prière. Il loue Dieu (15) et l’implique au combat, face aux insultes des ennemis (16). Il souligne que les autres nations n’ont pas de dieux, c’est pour cela qu’ils ont été vaincus par Sanchérib. Il demande à Dieu d’agir pour que cela soit un témoignage au monde (19). Quels enseignements tirez-vous personnellement de la prière d’Ézéchias ?

Prière

Seigneur, apprends-moi à compter sur toi seul, amen.